Les 10 villes où les prix de l’immobilier ont explosé en 2018

www.seloger.com

Les chiffres recueillis par le baromètre LPI-SeLoger nous apprennent que sur les douze derniers mois, ce ne sont pas moins de dix villes dont le rythme de progression des prix immobiliers dépasse les 6%. Zoom sur ces villes où les prix immobiliers augmentent plus vite que leur ombre…

Dans 10 villes, la hausse annuelle des prix immobiliers dépasse les 6%

Si le ralentissement de la hausse des prix des appartements anciens se poursuit en 2018, force est de constater que certaines villes font de la résistance et enregistrent des progressions rapides.

Emboîtant le pas à Bordeaux, Lyon et Angers, c’est ainsi Paris (+7,6%) qui se place en quatrième position. La Ville Lumière est talonnée par Rennes et Limoges (+7,1%). Suivent Reims (+7%), Saint-Étienne (+6,5%) puis Lille et Villeurbanne. Celles-ci terminent d’ailleurs ex-aequo avec une hausse annuelle de 6,2%.

 

 

+15,4% sur les prix immobiliers bordelais

La première marche du podium des villes françaises où les prix de l’immobilier se sont envolés est occupée – sans surprise – par Bordeaux. Avec une hausse à deux chiffres (+15,4%) sur les douze derniers mois, celle qui ne mérite plus vraiment son surnom de « Belle Endormie » tant son marché immobilier s’est réveillé, entraîne d’ailleurs dans son sillage les communes avoisinantes (Mérignac, Pessac…).

 

En deuxième position du palmarès, c’est Lyon que l’on retrouve. Sur l’année, la Capitale des Gaules enregistre, en effet, une progression de plus de 10% (+10,3%) des prix de son immobilier ancien. Quant à la médaille de bronze, c’est à Angers qu’elle est décernée. Dans l’Athènes de l’Ouest, acheter un appartement ancien coûte 7,7% plus cher qu’il y a un an…

 

 

Source : www.seloger.com