Le prix de l’immobilier neuf impacté par une insuffisance de l’offre !

Le prix de l’immobilier neuf impacté par une insuffisance de l’offre !

En raison d’un manque significatif de l’offre dans le domaine de l’immobilier neuf, une hausse conséquente des prix est constatée. Le portail Trouver-un-logement-neuf.com affirme que ce phénomène touche petites, moyennes et grandes villes. D’ailleurs, en cette rentrée 2021, le prix d’un appartement neuf de trois pièces s’élève à 300 000 €. Ainsi, ce spécialiste de l’immobilier neuf, avance l’idée que la plupart des villes en France sont victimes de cette augmentation.

Hausse du prix de l’immobilier neuf dans plus de cent villes

Seules 6 ou 7 villes étaient touchées par cet accroissement du prix de l’immobilier neuf au début de l’année. Désormais, ce n’est plus le cas. En effet, le bilan dressé ces six derniers mois montre une extension allant jusqu’à impacter trois quarts des villes françaises. En se basant sur les offres diffusées sur le portail Trouver-un-logement-neuf.com, on observe un nombre assez faible de villes proposant une offre qui équilibrerait le prix du neuf.

Inscription NL MI 728×150
Salon de la Copro
URMET 2020 – Bannière 1
Solucop 2021

De plus, ce spécialiste de l’immobilier neuf met en exergue une réduction du nombre de villes enregistrant au moins cinq programmes neufs. La rentrée 2021 ne compte plus que 141 villes s’il y en avait 6 de plus en début d’année. De ce fait, la hausse du prix de l’immobilier neuf est inévitable. Ceci, malgré une demande qui reste notable du point de vue des promoteurs immobiliers, selon une enquête réalisée par l’INSEE.

Environ 300 000 € pour un appartement neuf T3

En France, le prix d’un trois-pièces neuf atteint 302 484 € en cette période de rentrée 2021. Ainsi, d’après l’INSEE, une hausse de 3,07 % est prise en compte avec une inflation annuelle de +1,9 %. Au sein de la promotion immobilière, un T3 représente la surface de référence. Celui-ci est mis en vente avec un prix symboliquement estimé à 300 000 €. De ce fait, pour la première fois, ce baromètre a été dépassé cette année.

La plus forte augmentation du prix de l’immobilier neuf à Bayonne

Une augmentation d’un tiers du prix de l’immobilier neuf, place la cité basque en haut de la liste. En effet, il a fallu seulement six mois à Bayonne pour connaître une telle hausse. D’ailleurs, un appartement y coûte 412 300 € et la ville ne met en vente qu’une dizaine de programmes neufs. En outre, l’avènement d’un programme immobilier de luxe ne fait que renforcer cette augmentation du prix de l’immobilier. Toutefois, il est encore possible d’y dénicher un trois-pièces neuf, n’excédant pas la somme de 250 000 €.

immobilier neuf
Source : Trouver-un-logement-neuf.com

 

À l’inverse, la ville d’Ajaccio enregistre une baisse évidente du prix de l’immobilier neuf, allant jusqu’à -27 %. De plus, il est possible d’obtenir un appartement neuf de trois-pièces à 282 000 € en moyenne. Malgré un nombre peu important de projets neufs en vente dans la ville corse, le prix baisse. Ceci s’explique par la présence des programmes neufs plus abordables en cours, ce qui influe sur le prix moyen de l’immobilier neuf.

Parmi les villes les plus touchées par la forte hausse du prix de l’immobilier neuf, certaines font leur retour dans le top 10. Ainsi, Lille, Caen, Toulon et Paris sont celles qui accusent de nouveau une augmentation importante. À Paris, il faut compter 856 000 € pour acquérir un appartement neuf de trois-pièces. Ce montant représente une évolution sensible de +7,6 % après les quelques mois de baisse notée dans la capitale.

Les cinq villes les plus chères dans l’immobilier neuf

Après Paris, les villes des Hauts-de-Seine sont considérées comme très chères. À Issy-les-Moulineaux, il faut notamment prévoir plus de 680 000 € pour acquérir un trois-pièces. Par ailleurs, malgré une baisse de -1,78 %, Clichy monte sur le podium et complète la liste. Dans l’optique de trouver des appartements neufs moins chers en Ile-de-France, Melun et Meaux se placent parmi les plus abordables. D’ailleurs, avec moins de 200 000 €, il est possible d’obtenir un trois-pièces dans ces deux villes franciliennes.

Par conséquent, l’achat d’un appartement à Paris vaut largement celui de quatre appartements neufs dans la ville de Meaux. Toutefois, il est noté que même les zones les moins chères en termes de prix de l’immobilier neuf connaissent une hausse du prix. Ainsi, il faut dorénavant compter +10,5 % plus cher sur le prix d’un appartement neuf à Saran. Cette hausse sensible a été déterminée en comparaison des chiffres obtenus il y a six mois. Le point positif est que dans les villes de Perpignan, Tourcoing et Haguenau, acheter du neuf à moins de 200 000 € est tout à fait possible.

Quelle ville séduit le plus ?

La ville de Toulouse attire toujours autant les investisseurs immobiliers. D’ailleurs, en termes d’investissement locatif, la ville a repris sa place en tête de classement. De ce fait, la ville rose laisse derrière elle les villes de Nantes et de Rennes. Sur le portail Trouver-un-logement-neuf.com, la ville de Toulouse semble profiter d’un regain d’intérêt pour l’investissement. Ceci, en dépit d’une augmentation d’environ +3 % du prix de l’immobilier neuf. Reste à voir si cette tendance se confirmera, avec notamment des réservations d’ici à quelques semaines.

La grande attente du moment concerne également l’annonce d’un Super Pinel en 2023 et d’un référentiel de logement de qualité. Ainsi, un espoir est né en ce qui concerne une hausse de l’offre. On doit ce regain d’intérêt à la relance de la construction et aux propositions servant à soutenir l’immobilier qui sont attendues vers la mi-octobre.

Guide des Pros 2021 (728×150)
Boutique en ligne – nouveauté vidéo et support (728×150)
Jurisprudences 2020 728×150
Inscription Ateliers juridiques 2021 – 2022 (728×150)