Aller au contenu

Immobilier

Le marché français du logement connaît une franche reprise

  • par

Le marché français du logement connaît, depuis le début de l’année, une franche reprise. C’est d’abord le niveau toujours très bas des taux d’intérêt qui est à l’œuvre : les acquéreurs et les investisseurs ont bien pris conscience que c’est le moment d’investir. L’ensemble du marché immobilier français (neuf et ancien, résidentiel et tertiaire) en bénéficie.

Le plan de relance du Logement voté par le Parlement à la fin de l’année dernière porte également ses fruits : le dispositif Pinel, en particulier, est une réussite, qui allie avec efficacité l’attrait de l’immobilier neuf et le besoin impérieux des Français de se constituer un patrimoine pour leur retraite. L’accession à la propriété reste cependant aujourd’hui à la traîne de cette reprise, handicapée par le rabotage budgétaire du prêt à taux zéro en Île-de-France.

Le marché français du résidentiel devrait rebondir en 2015 et approcher les 100.000 unités vendues (contre 86.600 en 2014), avant de retrouver en 2016 sa moyenne des 10 dernières années (105.000 ventes par an). Pour 2015, Nexity anticipe au minimum un maintien de sa part de marché 2014 (12%) dans ce marché en croissance.

Ce scénario de croissance est cependant fragile, et soumis à un contexte macro-économique et géopolitique qui est devenu plus volatile et plus incertain. Il suppose aussi que les premiers résultats de la politique initiée par le Premier ministre, M. Valls, ne soient pas remis en cause par des coupes budgétaires ou par des initiatives réglementaires malheureuses.

L’activité commerciale de Nexity sur le marché du logement neuf sur les 6 premiers mois de l’année poursuit sur sa lancée du premier trimestre, avec une croissance de +13% (en volume) et de +22% (en valeur) par rapport au premier semestre de l’année 2014, grâce à un redémarrage de la demande des particuliers.

La progression du chiffre d’affaires et du résultat opérationnel de Nexity constatée au premier semestre 2015 permet de conforter les objectifs donnés au marché français du logement en début d’année. Dans tous les métiers de Nexity, le fort niveau du carnet de commandes, la qualité d’exécution des projets, et la conquête commerciale, se conjuguent pour tirer vers le haut la performance du Groupe, qui s’inscrit désormais à nouveau dans une trajectoire de croissance.

Avec un bilan solide, un actionnariat recomposé, et un investissement soutenu dans le digital et l’innovation, Nexity, entend tirer pleinement parti de son modèle d’opérateur intégré, couvrant l’ensemble des métiers des services immobiliers et de la promotion, pour s’imposer comme le partenaire de référence des vies immobilières des Français.

Dans les Services immobiliers aux particuliers, le portefeuille de lots en gestion (940.500 lots au 30 juin 2015) est stable (+0,5%) par rapport à fin décembre 2014. Sur le marché de l’immobilier ancien, dans les activités de Réseaux, le nombre de compromis enregistrés au premier semestre par Century 21 et Guy Hoquet l’Immobilier est en hausse de 9% en comparaison de la même période l’année précédente malgré une baisse du nombre d’agences franchisées (1.218 agences à fin juin 2015 contre 1.256 à fin juin 2014).

Source : www.nexity.fr

 

nv-author-image

Manda R.

Laisser un commentaire