Aller au contenu

Charges de copropriété

Charges de copropriété : une augmentation de 6,86% en 2021

Charges de copropriété

Le 10e observatoire des charges de copropriété de la FNAIM du Grand Paris a analysé plus de 3 724 immeubles à Paris. Il en découle que les charges sont en augmentation de 6,86 % en 2021. En effet, cette hausse résulte essentiellement d’une envolée des prix de l’énergie (+19,18%). Pour autant, les investissements des travaux engagés en 2020 ne se maintiennent pas en 2021. Retrouvez l’analyse complète des charges de copropriété pour 2021.

charges de copropriété

Hausse des charges de copropriété en 2021

Charges de copropriété : un montant moyen 2159,32 € par lot principal

L’indice des charges de copropriété a été lancé en 2013 par la FNAIM du Grand Paris. Il a pour vocation de favoriser une lecture plus claire auprès des copropriétaires. Ainsi, il s’établit à 97,55 pour 2021, contre 91,26 en 2020, soit une hausse de 6,86 %. Pour comprendre la raison de cette hausse, voici les principales évolutions poste par poste :

  • L’énergie : +19,1%
  • Les frais de maintenance : +11,1%
  • L’eau : +7,6%
  • Les impôts et taxes : +6,4%
  • L’électricité : +5,7%
  • Les Assurances : +5,7%
Postes de charges de copropriété

Postes de charges de copropriété par lot et par m2 à Paris

 

Sans surprise, ce sont les postes de dépenses liés au chauffage, l’énergie et les combustibles qui connaissent les plus fortes hausses. Cela s’explique par une envolée des prix de l’énergie. Par ailleurs, les contrats de maintenances (ascenseurs…) est le second compte qui enregistre une hausse significative (+11,13%).

Baisse de l’investissement des travaux en copropriété

Chaque année, près de 2,5 milliards d’euros sont investis pour réaliser des travaux dans les copropriétés parisiennes. Ainsi, le ratio travaux/charges est de 1,62 euros à Paris en 2021 contre 1,96 en 2020. C’est-à-dire que pour 1 € dépensé en charges de copropriété, 1,62 € est consacré aux travaux.

Charges de copropriété

Ratio travaux / charges

 

En cela, les chiffres sont rassurants et démontrent le degré de confiance des copropriétaires dans leur patrimoine. C’est une bonne nouvelle, sachant que l’activité économique du bâtiment reste dynamique. Ce secteur est pourvoyeur d’emplois et générateur de richesses pour nombres d’entreprises et d’artisans spécialisés. Pour autant, les investissements des travaux engagés en 2020 ne se maintiennent pas en 2021. Or, ils sont restés stables pendant plus de 5 ans.

“ Cela s’explique par des reports de décisions dus aux nombreuses périodes Covid. Avec le contexte économique difficile, voire incertain que nous vivons actuellement, nous accorderons une attention particulière à cet indicateur pour les prochaines éditions.” – Olivier Princivalle, président-adjoint de la FNAIM du Grand Paris et syndic de copropriétés.

Observatoire des charges de copropriété : un outil de pilotage innovant pour les syndics de copropriété

En complément de l’observatoire, cet outil de pilotage a été lancé en 2020. Ainsi, il vise à aider les syndics de copropriété à mieux piloter la gestion de leurs copropriétés. Plus concrètement, chaque adhérent de la FNAIM du Grand Paris qui participe à l’Observatoire des charges de copropriété va obtenir un accès à la plateforme.

Ensuite, il pourra établir pour les immeubles qu’il gère une comparaison “poste par poste” de ses charges de copropriété. C’est une source d’économie et d’améliorations possibles afin de réduire les charges de copropriété. En effet, cet observatoire, en engageant un dialogue constructif avec les copropriétaires, devient un outil d’aide à la décision pour les acteurs du logement.

nv-author-image

Isabelle DAHAN

Rédactrice en chef de Monimmeuble.com. Isabelle DAHAN est consultante dans les domaines de l'Internet et du Marketing immobilier depuis 10 ans. Elle est membre de l’AJIBAT www.ajibat.com, l’association des journalistes de l'habitat et de la ville. Elle a créé le site www.monimmeuble.com en avril 2000.

Laisser un commentaire