5 questions à Frédéric Renaudeau, fondateur de Zeplug, premier opérateur de recharge de véhicule électrique en immeuble

5 questions à Frédéric Renaudeau
Frédéric Renaudeau

Vous êtes le fondateur de Zeplug, un nouveau type d’opérateur de recharge pour véhicules électriques en immeubles. Pourquoi une nouvelle offre dans ce domaine ?

Aujourd’hui, malgré le droit à la prise, on trouve 6 fois moins de véhicules électriques dans les copropriétés que dans l’habitat individuel. Notamment parce que le décret du 25 juillet 2011, s’il a le grand mérite d’exister, est loin de répondre aux vraies contraintes des copropriétés.

En effet, il suppose le branchement sur le compteur des parties communes, ce qui pose des problèmes, à court et à long terme : limitation de puissance (ou qui paye pour l’augmentation de puissance) surtout face à la multiplication future des voitures électriques, impact sur les autres équipements si l’installation disjoncte, électricité avancée aux utilisateurs dans les charges, limitation légale à une recharge lente…

Comment peut-on s’affranchir de ces contraintes inhérentes à la copropriété ?

Zeplug fonctionne à la manière d’un opérateur du câble ou de la fibre optique. Nous installons à nos frais l’infrastructure de recharge et investissons dans un raccordement à un nouveau compteur ERDF souscrit à notre nom. Nous payons les factures d’électricité, et souscrivons la puissance nécessaire. Il n’y a donc aucun impact sur les charges, pas de travaux à voter, et pas de compteur à relever. Les utilisateurs s’abonnent via des forfaits tout compris, à partir de 49 EUR TTC/mois pour les véhicules et 29 EUR/mois pour les Deux-Roues, dont les tarifs dépendent de la puissance voulue. Nous raccordons les emplacements de parking des utilisateurs à mesure qu’ils s’abonnent, il n’y a pas de places dédiées à créer dans le parking de l’immeuble.

Le fait que notre installation soit raccordée à notre propre point de livraison ERDF génère plusieurs avantages.  D’une part, toute la gestion au quotidien nous incombe, il n’y a ni gestion ni refacturation d’électricité à effectuer par le syndic. De plus, nous sommes obligés de faire certifier chaque installation par un bureau de contrôle et par le Consuel*. Vous avez ainsi la garantie que nos installations respectent bien la dernière norme NF C 15-100, indispensable si l’on considère les ampérages en jeu. Nous proposons également de l’électricité d’origine 100% renouvelable au travers du contrat d’énergie que nous souscrivons. Enfin, l’installation est totalement évolutive car nous souscrivons la puissance nécessaire aux utilisateurs, en l’augmentant au fil de l’eau en fonction des besoins. Ce système nous permet de proposer de la recharge accélérée, avec des puissances de 7 et 11 kW, et de ne pas nous limiter à la recharge normale (3 kW).

En résumé, Zeplug permet, à coût zéro pour la copropriété, de répondre aux demandes légitimes des utilisateurs de véhicules électriques et hybrides rechargeables, et d’éviter les branchements « sauvages » qui sont dangereux et que la police d’assurance de l’immeuble ne couvre pas. De plus en plus, les futurs occupants réclameront ce service, et un immeuble qui le propose aura d’autant plus de valeur.

* Comité National pour la Sécurité des Usagers de l’Electricité (CONSUEL). Consuel est agréé pour exercer le contrôle de la conformité des installations électriques intérieures aux règlements et normes de sécurité en vigueur (arrêté du 17 octobre 1973).

Comment cela se passe-t-il pour un utilisateur ?

Si le service de recharge n’existe pas dans l’immeuble, le propriétaire de l’emplacement (saisi éventuellement par son locataire) demande l’inscription de sa demande à l’ordre du jour de la prochaine assemblée générale. Zeplug fournit un dossier complet, avec descriptif, convention, contrat d’abonnement et conditions générales de vente, voire résolution d’assemblée.

Lorsque le service est adopté, et il l’est le plus souvent à plus de 90% des voix, l’utilisateur s’abonne en renvoyant le formulaire d’abonnement. Les forfaits sont tout compris, et recouvrent l’installation et la location du matériel, l’électricité et le service client (hotline et dépannage).

Pour 49 EUR/mois, l’utilisateur dispose de 3 heures de charge par nuit en 3 kW, ce qui est bien adapté à un hybride rechargeable par exemple. Pour 59 EUR/mois, l’utilisateur dispose d’une recharge illimitée en heures creuses, ce qui permet de faire le « plein » des véhicules les plus courants (ZOE, Leaf, i3) chaque nuit, soit environ 150 km par jour. Le matériel fourni se compose d’une prise spéciale véhicule électrique, anti-vandalisme, à clé. L’intérêt de la location est que l’utilisateur dispose à tout moment d’un matériel correspondant aux normes des véhicules du moment. Par exemple, lorsque la recharge par induction sera disponible, l’utilisateur pourra en bénéficier simplement en souscrivant le forfait correspondant.

Au-delà, il existe une formule « Zeplug Plus », qui permet des puissances supérieures, de recharger la journée, de connaître ses statistiques de consommation et de bénéficier de bornes de recharge et non de prises.

Et quelle est la nature de la relation avec la copropriété ?

Une convention est établie, qui fixe notamment les obligations de l’opérateur en matière d’entretien de l’installation et les conditions de passage dans les parties communes du parking. Contrairement aux opérateurs du câble, nous sommes sur des durées assez courtes, 5 ans en moyenne, et adaptables au cas par cas. Et il n’y a aucune exclusivité conférée à l’opérateur.

Cette convention est proposée aux copropriétaires lors de l’Assemblée Générale, et un descriptif complet du service est alors fourni. Pour ce qui est de la majorité applicable, le législateur a introduit une dérogation dans le Code de la Copropriété en 2015 concernant les véhicules électriques, ce qui permet de voter une solution dans ce domaine à la majorité simple, celle dite de l’article 24 (majorité des présents et représentés). La convention peut être adoptée sans qu’il n’y ait d’utilisateur qui s’abonne immédiatement. Ensuite, les utilisateurs qui s’abonnent sont raccordés selon le cahier des charges défini par la convention, sans qu’ils aient besoin de passer à nouveau par une assemblée générale. Zeplug réalise l’installation dès qu’il y a un premier utilisateur dans l’immeuble.

Où en êtes-vous de votre développement ?

Le service a déjà été adopté par une dizaine de copropriétés, dont deux qui comprennent 3 utilisateurs chacune, et est recommandé par plusieurs syndics. Nous faisons partie des partenaires sélectionnés par l’ARC et avons réalisé une centaine d’installations de bornes de recharge pour des entreprises ou particuliers depuis 2014.

Notre zone d’intervention est la France entière, grâce à un réseau d’électriciens partenaires disposant de la certification véhicule électrique (labels Z.E. Ready et E.V. Ready).

L’entreprise a des capitaux indépendants apportés par trois associés et bénéficie d’un soutien de la banque publique d’investissement (BPI France). Zeplug a remporté le prix du Salon Techinnov, le plus grand événement européen dédié à l’innovation, le 11 février 2016 à Paris Orly.

www.zeplug.net