Charges de copropriété : comment réduire sa facture d’eau et de chauffage ?

Laurent Lefay, responsable marketing produit et innovation chez Ista France

Comment peut-on réduire le montant des charges de copropriété ? En ce qui nous concerne aujourd’hui, on parlera des charges de chauffage et d’eau chaude avec Laurent Lefay, responsable marketing produit et innovation chez Ista France.

GRDF 2021
Pro Archives Conciergerie digitale

ista propose des systèmes pour optimiser les charges de copropriété

En premier lieu, il est bien sûr possible d’optimiser les charges de copropriété, notamment d’eau chaude et de chauffage collectif. Au sein de la société ista, nous cherchons en permanence des systèmes et des solutions afin d’optimiser les charges de copropriété. D’ailleurs, ista est un partenaire de longue date sur notre métier auprès des syndics de copropriété.

réduire les charges de copropriété

 

Nous sommes présents sur tout le territoire. Nous avons 12 agences et 350 techniciens répartis sur tout le territoire comme Nice, Nantes, Rouen, Lille et bien sûr, Paris. Ainsi, l’ensemble de notre organisation est au service des syndics avec un accompagnement de proximité. Notons que nos prestations sont toujours réalisées dans l’objectif de réaliser des économies. Et, cela depuis toujours.

Quelles sont nos solutions d’économie de charges de copropriété ? C’est à travers des systèmes de comptage et de compteurs individuels.

En effet, nous mesurons et préservons l’équité en facturant au réel et non aux tantièmes. De cette façon, les copropriétaires payent une facture qui dépend directement de leur consommation d’énergie.

Avec le comptage individuel, on prend conscience de sa propre consommation

La prise de conscience va permettre d’avoir des comportements vertueux vis-à-vis de ses consommations. Si l’on prend le cas pour l’eau, on va réagir si l’on s’aperçoit d’un goutte-à-goutte ou d’une fuite dans son logement. Puisque ce surplus de consommation va directement apparaitre dans les charges de copropriété de ce copropriétaire. Aussi, on est beaucoup plus vigilant et réactif pour faire réparer cette fuite.

Un accès à l’information sur sa consommation

Désormais, on a des solutions qui nous permettent, de manière journalière, de consulter ses consommations. Aussi, on peut facilement analyser nos courbes de consommation et détecter un écart important.

À travers cette plateforme numérique, on est capable d’envoyer une notification ou une alerte SMS. Ainsi, vous serez prévenu dès que l’on aura détecté une suspicion de fuite dans votre logement.

De même, si vous avez fixé un budget à ne pas dépasser, on vous alertera dès que la limite est atteinte. C’est un très bon moyen de maitriser ses charges de copropriété.

Des comportements vertueux qui génèrent en moyenne entre 15 et 25% d’économie sur l’eau et le chauffage

Nos prestations respectent la législation en vigueur. Les premières lois pour la répartition des frais de chauffage datent de 1974. Depuis quelques années, avec le réchauffement climatique, le législateur pousse énormément ce type de solution. L’objectif est de réaliser des économies d’énergie, mais également de limiter au maximum les émissions de gaz à effet de serre.

Une évolution technologique avec la télé-relève

Un gros changement a eu lieu récemment. Des textes sont parus en 2020 pour faire suite à la période de pandémie. Ainsi, depuis le 25 octobre 2020, tout nouveau contrat doit être proposé en télérelève.

Qu’est-ce que cela veut dire ? Simplement que les systèmes de comptage vont communiquer directement avec des boitiers installés dans l’immeuble. Il n’y a pas besoin de se raccorder sur l’alimentation. Ces boîtiers communiquent via les réseaux mobiles et permettent de collecter les informations.

Le deuxième point, c’est que tous les immeubles qui consomment plus de 80 kilowattheures par mètre carré doivent être équipés de système d’individualisation de frais de chauffage et d’eau chaude sanitaire. D’ailleurs, c’est déjà en place.

Pour finir, l’ensemble des systèmes de comptage d’eau chaude et de chauffage devront être en télérelève dès 2025.

Un dernier point à souligner, quand les copropriétés seront en télérelève, à partir du 1er janvier 2022. Le gestionnaire devra alors communiquer de manière mensuelle la consommation d’eau chaude, sanitaire et de chauffage. Ce sont des prestations que nous proposons pour accompagner les syndics pour qu’ils puissent être complètement en accord avec les lois en place.

Un accompagnement pour l’optimisation des charges de copropriété

C’est un accompagnement des occupants, mais également des professionnels. Puisque leur mission est de garantir le bon entretien des immeubles. De sorte, qu’ils apportent une valeur ajoutée en termes de gestion et d’économie de charges de copropriété. Donc, tout le monde est gagnant dans cette histoire.

Aujourd’hui, on voit qu’on a une très forte augmentation de l’énergie pour produire l’eau chaude sanitaire et le chauffage. Or, en mettant des solutions simples comme des répartiteurs de frais de chauffage, on va pouvoir suivre sa consommation.

De plus, l’installation est très simple, il faut compter une vingtaine de minutes par logement. D’autant que l’on ne rentre pas dans les logements. Désormais, tout se fait à distance, avec un accès quand même très facile sur les portails Web.

L’objectif, c’est de mettre en place des solutions pour réduire ses charges de copropriété. Ainsi, les copropriétaires vont pouvoir réaliser entre 20 et 25 % d’économies sur leur facture individuelle. Ce qui est loin d’être négligeable.

Guide des Pros 2021 (728×150)
Boutique en ligne – nouveauté vidéo et support (728×150)
Jurisprudences 2020 728×150
Inscription Ateliers juridiques 2021 – 2022 (728×150)
Inscription NL MI 728×150