« Metropolam.com » : une place de marché immobilière professionnelle à dominante durable

« Metropolam.com » : une place de marché immobilière professionnelle à dominante durable
www.metropolam.com

« Metropolam.com », place de marché immobilière professionnelle à dominante durable vient de naître. Une plate-forme qui a pour objectif de faciliter la mise en relation directe entre vendeurs d’immeubles, ou de lots immobiliers, et investisseurs.

Marc Mascarell, fort d’une expérience diversifiée dans l’immobilier de près de 10 ans, animé de convictions liées au Développement Durable, a souhaité apporter aux pratiques commerciales B to B un nouvel outil, réellement différent, imprégné en outre d’une signature « durable » affichée.

« J’ai pu observer pendant plusieurs années les pratiques des marchés immobiliers, l’évolution des mentalités et des technologies, ce qui m’a donné l’idée de ce service novateur, unique, qui permet aux vendeurs et acheteurs potentiels de tous types de lots immobiliers, neufs ou anciens, d’entrer en relation directement, anonymement si ils le souhaitent, et / ou de tester le marché immobilier », explique Marc Mascarell, fondateur de Metropolam.com.

Parmi les biens représentés sur le catalogue figurent de l’immobilier d’entreprise et commercial, des logements, résidences services et terrains ainsi que des projets immobiliers en recherche de bouclage de « tours de tables » financiers. La plateforme s’adresse à une audience élargie de professionnels : professions juridiques, judiciaires, finance, NTIC, communication et enseignement supérieur, tout comme les acteurs de l’immobilier et de la construction.

L’originalité de « Metropolam.com » est aussi son orientation vers l’immobilier durable illustrée notamment grâce à son indice de durabilité exclusif. L’indice de durabilité se matérialise par une feuille faisant office de curseur positionnée sur un fond multicolore. Plus le curseur se rapproche du bleu, plus le bien présente un potentiel durable. Chaque bien immobilier présenté est ainsi soumis à un questionnaire simple permettant d’évaluer immédiatement, à titre d’information, son caractère durable général selon trois dimensions : environnementale, économique et sociale.

La dimension environnementale correspond à l’indice de « l’étiquette énergie » du DPE. S’il n’est pas connu, l’évaluation peut se faire « au jugé » en fonction des références historiques des différentes réglementations thermiques indiquées pour mémoire.

La dimension économique se décompose en 2 parties :

  • Optimisation des charges de construction et d’utilisation : valorisation de la démarche volontariste du maître d’ouvrage.
  • Qualité de la desserte et de l’accès : valorisation de la démarche relative aux emplacements durables.

La première partie s’intéresse à l’optimisation des charges de construction et d’utilisation du bien présenté. L’objectif est de valoriser la démarche durable du maître d’ouvrage. Mais il s’agit aussi de valoriser les démarches engagées en matière de rénovation, notamment énergétique (particulièrement celles d’après 2007), ainsi que l’optimisation de la consommation « d’énergie grise », l’utilisation de certains matériaux ou techniques de construction. La deuxième partie traite de la qualité de la desserte et de l’accès au site et valorise donc la démarche relative aux emplacements et transports durables.

La dimension sociale comporte deux thématiques :

  • Equipements collectifs : valorisation de la démarche sociétale.
  • Mixité : valorisation de la démarche collective.

La démarche sociale, sociétale en fait, se traduit par la mise en avant des éventuels équipements collectifs proposés et par une approche réelle de la mixité, qu’elle soit sociale, générationnelle ou économique.

Metropolam.com est aussi un lieu pour débattre de l’immobilier durable d’aujourd’hui et de demain via son blog, sa newsletter et de nombreuses connexions sur les réseaux sociaux. « Notre objectif est celui de promouvoir l’échange direct, simple, entre des professionnels de divers horizons, certains clairement pros de l’immobilier et d’autres moins, voire pas du tout, mais qui peuvent potentiellement tous se rencontrer autour d’une thématique générale liée au Développement Durable et plus particulièrement autour du Développement Durable immobilier », conclut Marc Mascarell.

Source : www.metropolam.com