L’opération « les Habitants » : locataires et artistes s’associent pour dynamiser leur quartier

L’opération « les Habitants » : locataires et artistes s’associent pour dynamiser leur quartier
« les habitants - résistants d’hier et d’aujourd’hui »

L’association d’artistes Douze Douze, la CNL Sesto-Fiorentino et le bailleur LogiRep lancent l’opération « les Habitants ». Ce projet citoyen prévoit de redessiner la signalétique de 4 tours dans le quartier «Dalle Sesto-Fiorentino» à Bagnolet (93).

 

Ce projet citoyen financé par la Ville de Bagnolet et LogiRep est une initiative emmenée par les artistes street-art de l’association Douze douze et la CNL Sesto-Fiorentino (confédération nationale dulogement). Il se tient à Bagnolet, dans le quartier ceint par les rue Capsulerie, Sesto-Fiorentino et Robespierre – appelé aussi « Dalle Sesto-Fiorentino » – un ensemble de résidences géré par LogiRep, bailleur social et filiale du Groupe Polylogis.

 

Les tours du quartier, fraîchement repeintes, il est apparu cohérent d’ajouter à cette rénovation, la création d’une signalétique nouvelle pour désigner les tours par un chiffre tout en graphisme, identifiable et personnalisé. Les acteurs du projet «Les Habitants » ont à cœur de s’impliquer concrètement dans la différenciation de leur quartier, la mise en valeur de leurs individualités, de porter l’humain comme un résistant du quotidien. Le quartier comptant encore d’anciens résistants, ils seront mis à l’honneur à travers des interviews filmées qui nourriront le film documentaire sur le projet.

 

L’objectif est de travailler avec les usagers de ces tours sur ce que sont « les résistances d’hier et d’aujourd’hui » en divers temps entre décembre 2011 et septembre 2012 :

– Le portrait d’un quartier, portraits des usagers des tours. Pendant 4 jours le studio éphémère du photographe Alain Smilo, installé dans les halls d’entrée des tours du 27 au 30 décembre a vu défiler environ 400 familles, désormais immortalisés – tous séduits par le projet.

– La fresque « Résistances ». Les portraits, de familles ou d’individus seront déclinés en pochoirs au cours d’ateliers menés avec les habitants pendant les vacances de février, pour composer une fresque sur le mur d’une des tours.

– Les portraits de 3 résistants de la dernière guerre vivant dans le quartier, sous la forme d’entretiens filmés qui s’intègreront au film dédié au projet, projeté en septembre.

– Une exposition en septembre, accompagnée d’un livre-catalogue, de tous ces portraits. Le livre racontera le projet en images.

 

Source : « les habitants – résistants d’hier et d’aujourd’hui », décembre 2011 – septembre 2012, leshabitants.93@gmail.com

Guide des Pros 2021 (728×150)
Boutique en ligne – nouveauté vidéo et support (728×150)
Chaîne Youtube (728×150)
Bonne année 2021