L’état du logement en 2011 : dépenses courantes et taux d’effort des ménages

L’état du logement en 2011 : dépenses courantes et taux d’effort des ménages

Premier poste de la consommation des ménages avec 21% des dépenses de consommation, le logement représente aussi 28,9% de l’investissement national en 2011 et s’élève à 443,7 milliards d’euros.

Plus des deux tiers de la dépense en logement sont des dépenses liées à l’occupation du logement (dépenses dites courantes) alors que les dépenses destinées à accroître le parc de logements ou à prolonger sa durée de vie (acquisitions de logements neufs et gros travaux), dites dépenses en capital, en représentent moins du tiers (29% en 2011).

Inscription NL MI 728×150
Salon de la Copro
URMET 2020 – Bannière 1
Solucop 2021

Traditionnellement, les dépenses courantes connaissent une progression plutôt tendancielle, les écarts à la tendance étant la conséquence des évolutions des prix de l’énergie et des conditions météorologiques, alors que l’évolution des prix de l’immobilier se répercute avec délai et de manière très amortie du fait de la législation en vigueur sur la révision des loyers d’habitation.

Bien que représentant moins du tiers de la dépense en logement, les dépenses en capital expliquent davantage les évolutions de la dépense totale en logement. Ainsi, l’évolution de la dépense en logement en 2011 tient au rebond des dépenses en capital (+7%) après deux années de repli consécutives à la crise.

Les dépenses courantes ne progressent que de 1,4 % en 2011. Cette faible croissance est liée à une baisse en volume des consommations d’énergie, conséquence d’une année 2011 particulièrement douce. En 2011, les dépenses liées à l’occupation des logements représentent 308,8 milliards d’euros. Trois quarts d’entre elles correspondent à des dépenses de loyers ou de redevances pour des locaux d’hébergement (229,2 milliards d’euros), 16% à des dépenses d’énergie et eau (49,7 milliards) et 10% à des dépenses de charges (29,9 milliards).

Un ménage locataire du parc privé dépense en moyenne 8.300 euros par an (hors aides) pour se loger (loyer, énergie, eau et charges). Ce montant est inférieur de 22% pour les locataires du parc social (6.600 euros). Ces derniers bénéficient de loyers plus bas que les locataires du parc privé, mais leurs charges sont en revanche plus élevées en raison de la prépondérance des grands immeubles collectifs qui induit des coûts accrus en frais de personnels et en entretien des équipements.

Les dépenses courantes des propriétaires sont évaluées à 11.400 euros en moyenne par an, montant incluant 8.200 euros de loyers « imputés ». Les dépenses courantes incluent en effet les loyers imputés aux propriétaires occupant leur résidence principale, aux logés gratuits et ceux afférent aux résidences secondaires pour un montant de 158,5 milliards d’euros. Sans ces loyers qui ne correspondent pas à des dépenses effectives des ménages, les dépenses courantes s’élèveraient à 150,3 milliards d’euros.

En 2006, 57% du coût est consacré aux loyers ou remboursements d’emprunts, 23% aux dépenses d’énergie et d’eau, 8% aux charges et 12% aux taxes. Les propriétaires accédants ont le coût lié au logement le plus élevé, en raison des traites d’emprunts à rembourser. A contrario, les propriétaires non accédants, dégagés des charges de remboursements de leur résidence principale, ont le coût lié au logement le plus faible. Il se compose seulement des dépenses d’énergie, de charges et de taxes.

L’ouvrage « L’état du logement » a pour ambition de présenter à un large public les principales données sur le logement en France, en donnant une perspective historique. Il s’appuie sur les travaux de la Commission des comptes du logement en présentant les chiffres clés, en un tour d’horizon complet et à destination de tous les acteurs du logement. Cette deuxième édition de l’« État du logement » actualise les indicateurs retenus lors de la première édition, parue en décembre 2012. Les données chiffrées détaillées sont désormais consultables sur le site internet du SOeS : http://www.statistiques.developpement-durable.gouv.fr/

RéférenceS, Juin 2013 – L’état du logement en 2011

Source : www.statistiques.developpement-durable.gouv.fr

Guide des Pros 2021 (728×150)
Boutique en ligne – nouveauté vidéo et support (728×150)
Jurisprudences 2020 728×150
Inscription Ateliers juridiques 2021 – 2022 (728×150)