Aller au contenu

Immobilier

Immobilier neuf : reprise de la hausse des prix à Paris en quelques semaines

Les prix de l’immobilier neuf à Paris repartent à la hausse en cette rentrée de l’immobilier. Une tendance également visible en Ile-de-France, selon le baromètre de « Trouver-un-logement-neuf.com ».

Comparé à six mois en arrière, le prix moyen d’un trois-pièces, logement de référence en matière de promotion immobilière, recule encore de plus de 3% à Paris. En revanche, depuis quelques semaines, la tendance s’inverse sur toutes les surfaces. C’est ainsi que la baisse enregistrée six mois en arrière est complètement rattrapée : + 5.56% sur un mois pour le trois-pièces. Après avoir baissé jusqu’à 666.000 € fin août, le prix moyen du trois-pièces dépasse les 700.000 € en ce début octobre (703.000 €).

Alors que la ville de Saint-Denis enregistre la plus forte baisse de ce baromètre : -9.71 % pour le prix moyen d’un trois-pièces en six mois à 218.500 €, le reste des communes les plus dynamiques de Seine-Saint-Denis en matière d’immobilier neuf se situe dans le haut du classement des plus fortes hausses : Pantin, +13.5%, Aulnay-sous-Bois, +12.5%, Drancy, +11%.

En tout, on compte 7 hausses pour 2 baisses dans le 93 en ce mois d’octobre. On assiste à un rattrapage dans ce département où l’on construit beaucoup et qui reste malgré tout attractif : 300.000 € maximum pour un trois-pièces. Bobigny fait même partie des 5 villes les moins chères en Ile-de-France avec un T3 à 184.000 €.

Le grand écart des prix du neuf en Ile-de-France : de 150.000 € à 1.3 M€ pour un trois-pièces. Si on peut acheter un T3 à 150.000 € en moyenne à Fleury-Mérogis en Essonne, il faut compter jusqu’à 70. 000 € dans Paris et même plus de 1.3 M€ pour un trois-pièces dans un programme d’exception du 4ème arrondissement.

Si Paris domine le classement des villes les plus chères de la région francilienne, ce sont ensuite des communes des Hauts-de-Seine qui complètent le top 5 comme Boulogne ou Montrouge, qui offre des trois-pièces à environ 500.000 € en moyenne. A l’inverse, les localités les plus attractives sont situées dans divers départements comme la Seine-et-Marne avec Meaux et La Mée-sur-Seine, le Val d’Oise avec Louvres…

Top 5 des communes franciliennes les plus chères

  • Paris : 702.700 €
  • Boulogne-Billancourt (92) : 520.650 €
  • Montrouge (92) : 496.500 €
  • Levallois-Perret (92) : 482.700 €
  • Puteaux (92) : 435.700 €

Méthodologie

Le prix moyen actuel de l’immobilier neuf à Paris et les principales villes d’Ile-de-France a été calculé le mardi 1er octobre 2013 par type de surface, selon les prix indiqués chaque jour par les annonceurs du site Trouver-un-logement-neuf.com : sur une base minimale de 4 programmes immobiliers neufs différents pour chaque ville. 5 000 programmes neufs et terrains, dont plus de 800 en Ile-de-France.

Source : www.trouver-un-logement-neuf.com

nv-author-image

Isabelle DAHAN

Rédactrice en chef de Monimmeuble.com. Isabelle DAHAN est consultante dans les domaines de l'Internet et du Marketing immobilier depuis 10 ans. Elle est membre fondatrice de la Fédération Française de l'Immobilier sur Internet (F.F.2.I.) www.ff2i.org et membre de l’AJIBAT www.ajibat.com, l’association des journalistes de l'habitat et de la ville. Elle a créé le site www.monimmeuble.com en avril 2000.

Laisser un commentaire