Immobilier : 82% des demandeurs d’emploi rêvent d’accéder à la propriété contre 65% des salariés

Immobilier : 82% des demandeurs d’emploi rêvent d’accéder à la propriété contre 65% des salariés

Qapa.fr, partenaire emploi des français, et Bien’ici, site d’annonces immobilières, présentent les résultats d’un sondage sur les attentes des salariés et des demandeurs d’emploi en France en matière d’immobilier.

À la question « Avez-vous l’objectif de devenir propriétaire ?», la grande majorité des Français répond par l’affirmative, les choses sont plus contrastées en fonction du statut professionnel. En effet, les salariés sont 65% à déclarer vouloir accéder à la propriété quand les demandeurs d’emploi sont plus de 82%.

« Les demandeurs d’emploi semblent conserver le moral et continuent, bien heureusement, à envisager malgré tout à leurs projets immobiliers. Une notion que les salariés semblent, paradoxalement, avoir réévalué à la baisse », commente Stéphanie Delestre, fondatrice de Qapa.fr.

Par contre, pour le type d’habitat, pas de surprise, la maison reste de loin le bien le plus recherché pour l’ensemble des personnes interrogées. Cependant, une nouvelle fois, les demandeurs d’emploi sont plus nombreux (79%) à espérer acquérir une maison que parmi les salariés (59%). Les personnes en activité sont également plus attirées par un appartement (35%) alors que les demandeurs d’emploi ne sont que 17% dans cette éventualité.

Par ailleurs, l’intérêt des Français pour les logements anciens ne faiblit pas. Cependant, les salariés sont partagés  puisque 49% d’entre eux rêvent d’un bien neuf alors que les demandeurs d’emploi préfèrent à 74% l’ancien.

C’est de loin l’acquisition d’un bien dans une grande agglomération qui remporte la palme dans les choix des Français, aussi bien pour les salariés (35%) que pour les demandeurs d’emploi (45%). En deuxième position arrive la périphérie des grandes villes pour 30% des salariés et 38% des personnes sans emploi. Pour ce qui est des régions dont rêvent les Français pour leur lieu idéal, deux choix se distinguent clairement : d’un côté, les salariés sont plus de 18% à préférer la région Auvergne-Rhône-Alpes et de l’autre, 24% des demandeurs d’emploi rêvent de l’Île-de-France.

En ce qui concerne les temps de trajets entre le lieu d’habitation et le travail. 44% des salariés rêvent de n’avoir à effectuer qu’un trajet de moins de 15 minutes. De leur côté, 75% des personnes en recherche d’emploi sont prêtes à accepter des temps de trajet plus longs entre leur domicile et le travail.

« Nous avons été surpris par les résultats contrastés de ce sondage : certains sont conformes à ce que nous imaginions du marché et des attentes des français en termes d’immobilier ; d’autres nous confortent dans la volonté de proposer des services innovants permettant notamment de localiser les logements disponibles en fonction du temps de trajet domicile-travail », conclut David Benbassat, Directeur Général de Bien’ici.

Méthodologie

Sondage effectué par e-mailing ainsi que sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter et LinkedIn) auprès d’un échantillon de 6.765 personnes non propriétaires d’un bien immobilier entre le 6 et le 14 février 2018. Profils des personnes interrogées : 48% de salariés et 52% de demandeurs d’emploi. Tranches d’âges : 1% de 18-24 ans, 22% de 25-34 ans, 43% de 35-44 ans, 33% de 45-54 ans et 1% de plus de 55 ans. Toutes les informations mises en avant sont déclaratives.

Source : https://www.qapa.fr