Immobilier : 100% de commission sans frais pour les négociateurs Biimm

Immobilier : 100% de commission sans frais pour les négociateurs Biimm

Le réseau immobilier Biimm bouscule les codes de la profession en offrant à ses négociateurs la possibilité d’être rémunéré à hauteur de 100% de la commission d’agence, sans aucune redevance.

 

Selon le réseau Biimm, la rémunération par paliers est de nature à créer une certaine illusion monétaire envers le négociateur. « Il a l’impression qu’il va tôt ou tard percevoir la quasi intégralité de ses commissions. En réalité, son pourcentage de commissionnement est entièrement lié au chiffre d’affaires qu’il va réaliser. Les taux de commissionnement les plus élevés sont atteints par une infime poignée de négociateurs chevronnés qui représentent à peine plus d’1% des effectifs », explique Daniel Nadjar, co-fondateur du réseau Biimm.

 

La grande majorité des négociateurs va donc percevoir un taux de rémunération brute situé entre 70 et 75% de leurs commissions, tout en s’acquittant d’une redevance mensuelle moyenne de 350€. Une fois le coût de cette redevance intégrée, le taux net effectivement perçu par les négociateurs s’échelonne en réalité entre 50% et 60%. « Pour un négociateur Biimm, 80% c’est 80%, et gratuit c’est gratuit, sans aucunes conditions et sans aucuns paliers ! », s’exclame Daniel Nadjar, las de voir perdurer ce système.

 

Biimm, l’inventeur du 100% de commission, repousse  une fois encore les limites et propose dorénavant le « BeMax », garantissant 100% de commission à ses négociateurs, sans aucune redevance mensuelle et sans paliers. Pour accéder à ce taux de commissionnement, le réseau Biimm a développé un système spécifique : « s’assurer un déploiement global en s’assurant une assise locale grâce à la mise en place d’équipes fédérées sur le terrain ». Pour obtenir 100% de leurs commissions toute l’année, tout en bénéficiant de tous les outils de Biimm, le « biimmer » (négociateur Biimm) doit fédérer un certain nombre de négociateurs qui doivent réaliser eux-mêmes un chiffre d’affaires annuel minimum. Le parrain bénéficiera alors du « BeMax » tant que ses filleuls réaliseront l’objectif donné.

 

« Cette offre rencontre un vrai succès car les conditions pour en bénéficier sont très faciles à atteindre. Ce système dynamise tous les négociateurs du réseau en créant émulation, stimulation, et entraide. Cela nous permettra d’avoir des équipes soudées et efficaces sur tout le territoire français. C’est une approche gagnant-gagnant tant pour les négociateurs que pour Biimm. A niveau de qualité égale ou supérieure, qui peut résister à la gratuité ? », conclut Daniel Nadjar.

 

Source :  www.biimm.com