Habiter dans un bureau, un ancien hôpital ou une église… C’est possible !

Habiter dans un bureau
fr.cameloteurope.com

Comment habiter dans un château pour 100 € par mois ? C’est possible en tant que résident temporaire ! Vous occupez des locaux vides le temps qu’ils soient vendus ou loués. Pour le propriétaire, la simple présence de résidents temporaires à un effet dissuasif sur le vandalisme, l’occupation illégale ou le vol de matériaux.

Les propriétaires de bureaux, d’abbayes, d’établissements de santé et tout autres types d’immeubles utilisent de plus en plus la solution de résidents temporaires pour préserver et protéger leurs immeubles temporairement vides.

Camelot Property Protection, le leader européen de l’offre de résidences temporaires sécurise les immeubles en occupant les espaces vides par des particuliers souhaitant bénéficier d’un logement à coût raisonnable. Ces bâtiments, provisoirement vacants, sont exposés à des risques tels que le squat, le vandalisme, le vol ou encore la dégradation naturelle.

Afin d’éviter ce genre de dommages, Camelot installe des résidents temporaires dans les locaux. En tant que résident, Camelot vous demande avant tout d’être flexible. Attention, la résidence temporaire est très différente de la location. Ainsi, vous ne savez pas à l’avance combien de temps vous pourrez séjourner dans l’immeuble et le délai de préavis est d’un mois. Le coût mensuel de redevance démarre à partir de 100 € par mois inclus eau, électricité chauffage.

Le résident temporaire règle un loyer mensuel fixé à 200 € maximum/mois. Ce montant comprend la mise à disposition d’un local à vivre, de parties communes (cuisine, douches, toilettes) et les charges liées à l’occupation des locaux : eau, gaz, électricité et chauffage. Camelot demande également une caution. Les résidents temporaires doivent obligatoirement posséder  le kit de sécurité incendie vendu par Camelot et payer les frais d’administration avant d’emménager dans une propriété.

Alexis, 23 ans est résident temporaire. Il habite dans un bureau en Ile de France actuellement en cours de vente. « J’en ai entendu parler par un collègue et j’ai regardé sur internet. J’ai trouvé ça super marrant, exotique. Ma mère est paniquée mais mes collègues trouvent que c’est un super plan », explique Alexis.

Depuis l’ouverture d’un bureau en France en 2011, Camelot Property a vu son activité croître régulièrement tandis que le concept devenait de plus en plus reconnus avec un doublement du nombre de résidents temporaires en 2013.

« La formule est gagnant- gagnant tant pour les résidents temporaires que les propriétaires. Les résidents temporaires en vivant dans les lieux ont un effet dissuasif sur les intrusions. D’autre part, lorsqu’ils nous signalent des réparations à effectuer, nous intervenons rapidement et cela évite les dégradations comme par exemple pour une fuite d’eau », souligne Olivier Berbudeau, Directeur du Développement  de Camelot Property Protection en France.

« Non seulement nous constatons une réduction du vandalisme, des nuisances et des dégradations dans le quartier où nous installons des résidents temporaires mais nous redonnons vie à l’immeuble qui de toute façon resterait vide », conclut Olivier Berbudeau.

Source : http://fr.cameloteurope.com

Guide des Pros 2021 (728×150)
Boutique en ligne – nouveauté vidéo et support (728×150)
Chaîne Youtube (728×150)
Bonne année 2021