Energie des logements : les émissions de GES ont baissé de 14% par personne en 5 ans

Energie des logements : les émissions de GES ont baissé de 14% par personne en 5 ans
www.carbone4.com

Selon « ECO2 Climat », l’indicateur carbone mensuel de la consommation des Français publié par le cabinet de conseil Carbone 4 spécialisé dans la stratégie carbone, sur les 5 dernières années, l’empreinte carbone des Français a stagné mais la consommation moyenne d’énergie par m2 des logements a baissé de 5%.

L’empreinte carbone mesure le volume de dioxyde de carbone (CO2) émis par combustion d’énergies fossiles, par les entreprises ou les êtres vivants. En 2012, les émissions de gaz à effet de serre (GES) par personne pour la consommation finale se sont élevées à 10,1 tonnes équivalent CO2 par personne en moyenne.

Inscription NL MI 728×150
Salon de la Copro
URMET 2020 – Bannière 1

Ce chiffre représente en équivalent CO2 la somme des gaz à effet de serre (dioxyde de carbone, méthane, protoxyde d’azote et gaz fluorés) relâchés dans l’atmosphère pour fournir à un habitant de l’Hexagone la construction de son logement, ses déplacements personnels, et la production des biens et services qu’il a consommés sur l’année.

Le calcul de l’empreinte carbone aide ainsi à définir les stratégies et les solutions les mieux adaptées à chaque secteur d’activité afin de participer plus efficacement à la diminution des émissions de gaz à effet de serre.

Selon l’indicateur « ECO2 Climat », les émissions totales liées à la consommation des Français ont légèrement augmenté depuis 2008. Sachant que la population française a augmenté de 2% dans le même temps, cela nous donne une légère diminution de 0,7% des émissions par personne.

Par ailleurs, la stagnation du pouvoir d’achat sur les cinq dernières années s’accompagne d’une stagnation de la consommation de biens et de services par personne, et par la même de la consommation d’énergie nécessaire à la transformation des ressources en produits finis.

En ce qui concerne l’énergie des logements, la tendance d’une consommation à la baisse n’est pas seulement due à la météo. En effet, entre 2008 et 2012, on a pu observer une baisse de 5% de la consommation moyenne d’énergie par m2 des logements, principalement grâce aux travaux de rénovation énergétique tels que l’isolation des murs et l’investissement dans des chaudières performantes. La consommation de fioul a particulièrement décliné sur la période : -18%, en grande partie grâce à l’investissement des ménages dans les pompes à chaleur ou des chaudières performantes.

Au total, on a pu constater une baisse de 14% des émissions par personne sur les cinq dernières années.


Les postes principaux d’émission de GES des Français

  • La construction et du gros entretien des logements : 4%
  • Le chauffage : 12%
  • L’alimentation : 22%
  • Les produits informatiques : 24%
  • Les déplacements en voiture : 19%
  • Les services publics : 19%

Source : www.carbone4.com

Guide des Pros 2021 (728×150)
Boutique en ligne – nouveauté vidéo et support (728×150)
Jurisprudences 2020 728×150
Inscription Ateliers juridiques 2021 – 2022 (728×150)