5 questions à Guillaume Bort, Président de www.fioulreduc.com

5 questions à Guillaume Bort
Guillaume Bort

Pouvez-vous nous présenter la société FioulReduc en quelques mots ?

FioulReduc est la première plate-forme française de commande de fioul domestique sur Internet. J’ai créé FioulReduc avec Hervé Degrève dans le but de vendre du fioul domestique au meilleur prix. Avant de fonder cette société, nous sommes intervenus pendant 10 ans dans le conseil en stratégie auprès des plus grandes entreprises françaises et européennes du secteur de l’énergie.

Pour garantir un niveau de prix le plus bas possible, nous négocions les prix auprès de notre réseau de distributeurs locaux implantés partout en France, permettant aux particuliers et aux professionnels de commander du fioul à prix compétitif, seul ou en achat groupé, 24h/24 et 7j/7.

La force de FioulReduc est ainsi d’allier le dynamisme d’une entreprise numérique innovante à la rigueur et au professionnalisme d’entreprises familiales livrant du fioul depuis plusieurs générations.

À qui s’adressent vos produits et services ?

La commande de fioul sur FioulReduc.com est ouverte à tous, particuliers comme professionnels. Les particuliers sont notre cœur de cible mais une part non négligeable de notre clientèle est professionnelle. Les profils de ces clients “PRO” sont variés, nous avons par exemple des boulangers qui commandent du fioul afin d’alimenter leur four à pain.

Depuis un an, le nombre de syndics de copropriétés commandant via Internet est en très forte progression. L’offre est particulièrement adaptée à ce type de client du fait de la dégressivité des tarifs en fonction du volume de fioul commandé. Un syndic commandant généralement de gros volumes, il se voit proposé un prix du fioul très attractif.

Comment Internet change le secteur de l’énergie ?

Le secteur de l’énergie est en pleine mutation. Par exemple, à l’échelle internationale nous sommes dans une situation paradoxale : le Moyen-Orient est au cœur de nombreux conflits (ex. Syrie, Lybie, Irak) et pourtant le prix du fioul ne cesse de baisser. Cette situation est en partie expliquée par, d’une part, l’explosion des exportations de pétrole de schiste aux États-Unis et, d’autre part, la baisse de la demande énergétique mondiale.

A l’échelle plus nationale, la situation est également en train d’évoluer. Après plus d’un siècle sans réelle innovation, le secteur de l’énergie est bouleversé par l’ouverture à la concurrence et l’arrivée de nouvelles technologies (ex. thermostat intelligent), nouveaux usages (ex. Internet). Le consommateur peut maintenant choisir son fournisseur de gaz ou d’électricité en comparant rapidement les prix des différentes énergies sur Internet.

Quel est l’état du parc d’immeubles chauffés au fioul domestique en France ?

Si pratiquement aucune construction neuve n’est équipée de chauffage au fioul, l’énergie fioul n’est pas une énergie du passé. 10 millions de français se chauffent au fioul domestique, dont près de 20% habitent en logements collectifs. Enfin, selon l’INSEE, environ 7% des appartements français sont chauffés au fioul domestique.

Le territoire est très hétérogène en matière d’implantation d’immeubles chauffés au fioul. En effet, à elles seules, trois régions françaises concentrent près de 70% des appartements chauffés au fioul domestique : Ile-de-France (35%), Rhône-Alpes (16%) et PACA (16%).

Du côté de la consommation, on constate qu’une copropriété va consommer en moyenne 20.000 litres de fioul domestique par an. Bien entendu ce chiffre est largement variable d’un immeuble à l’autre puisqu’il dépend de nombreux facteurs (zone climatique, nombre d’appartements, performance énergétique des logements, etc.).

Quels conseils pouvez-vous donner aux copropriétaires chauffés au fioul ?

Les copropriétés ont une commande moyenne de 3.100 litres, néanmoins un tiers des syndics passe des commandes d’en moyenne 14.000 litres.

Selon l’ARC, le budget chauffage représente 33% des charges d’une copropriété. Toujours selon l’ARC, mettre en concurrence régulièrement les fournisseurs de fioul permettrait aux copropriétés de faire en 10 et 15% d’économies sur une saison. Ainsi en 2013, sur la base d’une facture annuelle moyenne de 18.560 euros de fioul domestique par copropriété (20.000 litres au prix moyen DGEC de 0,928 euros en 2013) on peut escompter une économie de 1.800 à 2.800 euros par an.

Simplement en mettant en concurrence les fournisseurs de fioul, les syndics de copropriété ont un levier simple et efficace pour réduire les charges des copropriétaires.

www.fioulreduc.com