4 questions à Christophe CONQUY, Directeur marketing et commercial chez ISTA

4 questions à Christophe CONQUY
Christophe CONQUY

Pouvez-vous nous présenter la société Ista en quelques mots ?

Ista est le leader mondial de la maitrise des consommations d’eau et d’énergie en habitat collectif, grâce à des solutions durables et innovantes au service des gestionnaires (bailleurs sociaux et syndicats), des propriétaires et des locataires. Nous proposons également un service de télédiagnostic de détecteurs de fumée dans les logements.

En France nous disposons d’un parc installé de plus de 4 millions de compteurs, dont 330.000 dits « intelligents ».

La loi ALUR a-t-elle changé la réglementation en matière de détecteurs de fumée dans les logements (DAAF) ?

La loi n° 2014-366 du 24 mars 2014 pour l’accès au logement et un urbanisme rénové, dite « loi ALUR » précise que la fourniture du détecteur de fumée dans chaque logement incombe au propriétaire (et non plus à l’occupant).

Cette loi précise notamment que le propriétaire devra s’assurer du bon fonctionnement du détecteur de fumée au moment de l’état des lieux d’entrée du logement mis en location.

L’occupant du logement, quant à lui, garde la charge de l’entretien, du bon fonctionnement du détecteur de fumée installé et de son renouvellement si nécessaire.

On vous connaît moins pour votre service de détection de fumée, en quoi consiste-t-il ?

Notre service de détection des fumées bénéficie d’une expertise de plus de 100 ans dans l’habitat collectif et nous avons plus d’un million de DAAF installés en Europe. Nous sommes partis d’un constat simple : une part des copropriétaires souhaite faire installer les DAAF par un professionnel et la possibilité de diagnostiquer périodiquement que le détecteur fonctionne est un vrai avantage en terme « d’assurance tranquillité ». De surcroît parce que nous remplaçons gratuitement les appareils qui présentent un dysfonctionnement pendant toute la durée du contrat.

Ainsi notre solution comprend l’installation des détecteurs homologués EN 14604 par nos techniciens dans chaque logement, le télédiagnostic des appareils (vérification périodique et à distance de leur bon fonctionnement), leur entretien pendant toute la durée du contrat (changement des piles, remplacement des détecteurs pour lesquels un dysfonctionnement a été diagnostiqué), l’accès aux données sur portail web et l’accompagnement de l’occupant (assistance, brochure d’installation, attestation d’installation).

Notre infrastructure de télé-relève est la seule capable de coupler la transmission à distance des données du comptage de l’eau, de l’énergie et des détecteurs de fumée pour les afficher sur un seul et même portail web.

Quels conseils pouvez-vous donner aux copropriétaires ?

Nous pouvons leurs rappeler tout d’abord que tout logement devra être équipé d’un détecteur de fumée, au plus tard le 8 mars 2015.

L’installation de ces détecteurs nécessite un respect de certaines exigences en terme de détermination du nombre d’appareils selon la configuration du logement, de bon positionnement et de fixation du produit. Un détecteur mal installé et mal entretenu pourrait s’avérer inefficace en cas d’incendie.

Une fois le détecteur posé, il faut impérativement vérifier son bon fonctionnement au moins une fois par an. Le télédiagnostic répond précisément à ce point sans dérangement de l’occupant.

Il faut savoir que 250.000 incendies se déclarent chaque année, la bonne installation des détecteurs de fumée est primordiale pour être alerté dès les premières secondes et pouvoir réagir au plus vite. C’est donc une vraie source de tranquillité pour le propriétaire, qu’il soit occupant ou bailleur.

www.ista.fr et www.istablog.fr